Des robots doués d’instinct ?

Comment faire lorsqu’un robot est endommagé et qu’il se retrouve piégé dans un lieu inaccessible pour l’homme, comme ce fut le cas pour les robots envoyés dans les décombres de la centrale nucléaire Fukushima ?

Actuellement, la robotique repose sur une approche de diagnostic et de traitement, dans des situations très contrôlées, comme des centrales nucléaires, des vaisseaux spatiaux. Mais cette approche est très coûteuse et requiert un matériel volumineux. Quant aux autres robots, ils s’arrêtent tout simplement de fonctionner au moindre problème.

ResiBots est une nouvelle approche en robotique qui se veut bio-mimétique. Le projet consiste à créer des robots résilients, c’est à dire capables de s’adapter aux imprévus tels que des dommages matériels et de fonctionner sur une longue durée sans maintenance humaine.

Le fonctionnement de l’algorithme T-resillience est basé sur les stratégies qu’utilisent les êtres vivants pour s’adapter en cas de blessure. On dote le robot d’une bibliothèque de patterns que l’équipe de chercheurs compare aux connaissances innées chez l’animal et sur lesquelles reposent l’instinct. Nul besoin de diagnostiquer les dommages pour continuer d’avancer, il suffit d’apprendre une nouvelle façon de se déplacer ! Aujourd’hui, le robot hexapode est capable de cet exploit en moins de 2 minutes !

Vous voulez en savoir plus ? Alors regardez cette vidéo ! 😉 https://www.youtube.com/watch?v=T-c17RKh3uE